Les différents types de tapis de sol

Le confort est le premier critère de choix en matière de matelas de sol. Il y a aussi la facilité d’installation, le poids ou encore la durabilité. Nous allons vérifier sur quel aspect les différents types de tapis de sol répondent aux attentes des campeurs ou des randonneurs.

Le tapis de sol gonflable

Le gonflable classique s’apprécie pour sa facilité d’installation mais aussi pour sa polyvalence. En effet, il peut faire office de support supplémentaire pour un sac à dos qui n’aurait pas de cadre, tout comme il peut être utilisé comme siège autour de la tente… Le confort pendant le sommeil explique aussi qu’un certain nombre de campeurs lui restent fidèles. Qui plus est, le gonflable classique est léger et offre une bonne isolation. Ceci étant, les gonflables sont encombrants et se compriment avec le temps.

Le tapis de sol autogonflant

L’autogonflant se gonflant automatiquement en ouvrant la valve. Parmi les marques de tapis de sol les plus connues, Therm-a-Rest ® propose des modèles dont les deux faces ne sont pas identiques. La face en contact avec le corps est lisse ou rude au toucher, en fonction des références. La surface lisse est agréable au toucher mais inconfortable pendant le sommeil, l’utilisateur étant gêné par un glissement quasi permanant sur le matelas. Le tapis de sol autogonflant offre également une bonne isolation et un confort appréciable. Mais il est encore plus encombrant que le gonflable classique, lequel est par ailleurs de 4 à 8 cm plus épais.

Le tapis de sol en mousse

Le matelas en mousse est revient moins cher en comparaison aux modèles gonflables ou autogonflants. Force est tout de même de constater que c’est loin d’être le premier choix des campeurs ou des randonneurs. Les matelas en mousse sont en tout cas plus faciles à enrouler dans le sac à dos. De plus, ils font partie des modèles de tapis de sol les plus légers du marché. En plus d’une bonne isolation, ces tapis de sol sont réputés pour être résistants sur des terrains rocheux. Mais si les campeurs et les randonneurs ne sont pas enthousiasmés, c’est parce que le confort n’est pas toujours au rendez-vous. L’utilisateur n’est par exemple pas à l’aise lorsqu’il se couche sur le côté.

Dans la même thématique